Qu'est-ce qu'une micro-station d'épuration?

micro-station

Une micro-station d'épuration est un dispositif de traitement des eaux usées, pour un usage domestique: elle est utilisée le plus souvent pour les toilettes, la douche et le lavabo. Son fonctionnement est le même que pour une station d'épuration urbaine, grâce à un système de boue activée.

Le système d'épuration à boue activée est un traitement biologique. Il transforme ou dégrade les matières organiques au moyen de bactéries et de micro-organismes qui sont, eux, présents de façon naturelle dans les eaux usées. Ce système permet de traiter l'eau pour la rejeter ensuite dans la nature ou pour qu'elle soit réutilisée pour un autre usage, comme l'arrosage du jardin.

Les quatre étapes de l'épuration

Les mini stations d'épuration procèdent à un traitement en quatre étapes: la décantation, le bassin de réaction, la pré-clarification et la clarification.

  1. La décantation consiste à récupérer au fond de la cuve les éléments les plus lourds. Une fois décantée, l'eau est transvasée dans le bassin de réaction.
  2. Durant l’étape de décantation, on va tout simplement laisser les éléments se séparer dans l’eau, pour qu’un tri naturel soit effectué. L’eau va donc se reposer, dans la toute première cuve, afin de pouvoir voir tous ces éléments se détacher les uns les autres. Au fond de la cuve, on trouvera donc tous les éléments lourds et les plus légers vont de leur côté, remonter à la surface, ainsi l’eau pourra passer à la seconde étape une fois décantée.


  3. Le bassin de réaction, qui sert à éliminer les matières organiques, les nitrites et les nitrates.
  4. Maintenant que vos eaux usées sont passées par le bassin de décantation et que tous les éléments se sont séparés les uns des autres par sédimentation, vient la seconde étape qui intervient sous la forme du second bassin que l’on dit de réaction. Voici le procédé qui aura lieu.

    Lors de cette étape de traitement, on va commencer à traiter l’eau à proprement parler. On va donc laisser les boues activées faire leur travail, pour que certains éléments soient traités. Ainsi, les bactéries contenues dans les boues vont pouvoir débuter leur travail, avec notre aide puisqu’on fera intervenir des périodes avec ou sans oxygène selon les moments, car cela conditionne le travail des micro organismes. C’est à ce moment là que les nitrates, les nitrites et les matières organiques vont être dégradés.


  5. La pré-clarification: c'est la phase durant laquelle les matières restées dans l'eau sont retransposées dans le bassin de réaction, pendant que le restant de l'eau est épuré et envoyé dans la dernière étape.
  6. Maintenant que vos eaux usées ont été traitées dans le bassin de réaction, on va commencer à la clarifier, c’est ce que l’on appelle la pré-clarification. Le bassin utilisé, le troisième, est le clarificateur intermédiaire, ainsi c’est à nouveau une séparation des éléments comme pour la décantation. Les éléments se séparent encore les uns des autres.

    Le procédé utilisé ici ressemble donc à la toute première étape, celle de la décantation. En effet, on va laisser à nouveau l’eau et les boues se séparer. Ainsi, l’eau pré-clarifiée se rendra vers le bassin numéro 4, alors que les boues qui se déposent au fond vont retourner vers le second bassin, afin de pouvoir subir un traitement à nouveau, par le biais des micro organismes.


  7. La clarification: l'eau qui y arrive est normalement propre, mais cette étape consiste à nettoyer ce qui resterait de matières encore présentes.
  8. Après ce passage dans les trois premiers bassins, l’eau a déjà été bien nettoyées des bactéries, éléments organiques et autres déchets dus à notre utilisation, mais ce n’est pas encore terminé. C’est maintenant que le dernier bassin intervient, et que la dernière étape aura lieu, la clarification. Les dernières boues et autres déchets seront ainsi éliminés.

    Une fois que votre eau sera passée par le dernier bassin, vous allez pouvoir vous en débarrasser sans le moindre problème, puisqu’elle sera propre à nouveau et ne risquera pas d’endommager l’environnement ou de causer une quelconque pollution. Ainsi, c’est en profondeur, sous votre terrain, que cette eau traitée va être rejetée, sans poser le moindre souci.


Les avantages

  • Ce type d'installation est écologique: il permet de limiter au maximum le gaspillage de l'eau, et fait faire d'importantes économies aux ménages. En plus, aucun produit chimique n'est utilisé pour faire fonctionner les micro-stations d'épuration, le principe de traitement des eaux s’effectue grâce aux bactéries déjà présentes. En utilisant ce système vous pouvez également rejeter les eaux en milieu naturel sans porter atteinte à la protection de l’environnement.
  • Le procédé de la micro station d’épuration ne rejette pas d'odeur nauséabonde, aucune effluve désagréable ne peut se dégager du dispositif, contrairement à la fosse toutes eaux.
  • L’installation est assez simple et rapide (voir notre tableau comparatif ci-dessous) . Il vous faudra réaliser un terrassement, poser la machine et la raccorder aux branchements électriques.
  • Ce type de produit étant relativement petit et compacte (un seul appareil à mettre en place), vous pouvez installer ce produit même si votre terrain est de taille réduite.
  • La mise en marche n’est pas bruyante.
  • Plus de nécessité d'un réseau séparatif.
  • Pas de ventilation secondaire inesthétique.
  • Préservation du colmatage des drains.
  • Réglage suivant le nombre d'occupant.
  • Supprime les ajouts réguliers de bactéries.
  • Rejet possible en milieu hydraulique superficiel.
  • Réutilisation possible de l'eau en irrigation après traitement.
  • Enfin, ce type d’installation donnera une plus-value à votre habitat.

Les différents types

Il existe trois types de mini stations. Elles fonctionnent au moyen d'une épuration par boues activées, soit grâce à un réacteur biologique séquentiel, soit au moyen d'une culture fixée, soit grâce à un lit fluidisé.


Quelle est la différence entre une mini station d'épuration et une fosse septique?

Les fosses septiques fonctionnent un peu différemment des mini stations d'épuration, bien que le principe soit le même. Dans une fosse septique, le fonctionnement est surtout basé sur la décantation, qui permet seulement de séparer des liquides les éléments en suspension. D'ailleurs, il est souvent nécessaire d'utiliser un bac à graisse, pour recueillir les graisses provenant des activités ménagères quotidiennes.

Ensuite, c'est un dispositif d'épandage dans le sol qui joue le rôle de la filtration et de l'épuration. Contrairement à la mini station d'épuration, c'est donc ici le sol qui se charge d'épurer les eaux usées.


Devis micro-station

Merci d'utiliser ce formulaire pour être mis en contact avec les artisans près de chez vous qui vous proposerons une offre de poste ou fourniture de mini station d'épuration en fonction de vos caractéristiques:


Les travaux d'installation

travaux de pose

Pour installer une mini station d'épuration chez soi, il faut compter environ une demi journée de travaux.

Dans un premier temps, il faut savoir que la mini station d'épuration a besoin en moyenne de 5 m² de terrain, et qu'il faut commencer l'installation par un travail de terrassement. Le terrassement doit être fait avec rigueur: de la qualité du terrassement dépendra une partie du bon fonctionnement de la station. Cela consiste à bien délimiter l'endroit où l'on va creuser, puis à creuser de façon rigoureuse et assez profonde pour recevoir la station d'épuration.

Le réseau de canalisations est la deuxième étape: il faut s'intéresser au diamètre du tuyau, prendre en compte les risques de fuite et rester rigoureux dans l'installation de l'exutoire en sortie. Le volume d'effluents rejeté chaque jour par habitant est en moyenne de 150 litres, dont 80% viennent des toilettes. On comprend donc mieux pourquoi la qualité des tuyaux qui conduisent à la station n'est pas à négliger.

Une fois la station installée, vérifiez qu'elle est bien droite puis procédez au remblaiement, avec du sable de carrière, l'un des seuls matériaux vraiment efficaces pour ce type d'opération.

Et pour terminer, vous pouvez rajouter une touche écologique avec le lagunage, qui consiste à faire s'écouler les eaux usées en évitant leur infiltration dans les eaux souterraines.


Comparatif des travaux à effectuer: Fosse septique classique ou micro-station d'épuration ?

TYPES DE TRAVAUX A EFFECTUER
Fosse septique toutes eaux
Micro centrale d'épuration
Bac à graisses
X
Pré filtre
X
Canalisation eaux vannes
X
Canalisation eaux ménagères
X
X
Terrassement bac à graisses
X
Terrassement fosse septique
XX
Terrassement micro-station
X
Terrassement pré filtre
X
Tranchée simple canalisation
X
X
Tranchée double canalisation
X
Tranchée tuyau évent
X
Evacuation des terres
XXXX
X
Tuyau évent
X
Fixation murale du tuyau évent
X
Gaine et câble électrique
X
Ajout régulier de bactéries activatrices
X
TOTAUX
18
5

Le terrassement

Une micro station d’épuration est destinée à être installée au sein d’une habitation (auquel cas elle sera située dans le jardin) soit à être installée au sein d’un groupement d’habitation comme dans un camping par exemple. Selon le type de station les travaux liés à la pose seront variables.

Terrassement pour habitation individuelle

En effet, lorsqu’il s’agit d’un micro station conçue pour une habitation d’environ cinq habitants, les travaux de terrassement peuvent être effectués par des professionnels ou par l’acquéreur. Le fait est que ce type de station individuelle de prend que peu de place (environ 5m²), par conséquent les travaux à effectués en vue de l’installation ne sont que peu important, un particulier s’il le souhaite est en mesure de creuser lui-même le sol afin d’y faire installer sa machine d’épuration. A noter néanmoins que les travaux de pose de raccordement et de branchements sont à laisser aux bons soins des professionnels.

Terrassement pour groupement d’habitations

Dans un second temps, la micro station convient aux groupements d’habitations bien que ce ne soit pas la meilleure solution. En effet, les variations de populations (ce qui est le cas avec les campings ou les gites) ne sont pas bénéfiques au bon fonctionnement de la station. Néanmoins, pour ceux qui souhaitent tout de même faire installer ce type de station au sein d’un immeuble, les travaux de terrassement seront plus conséquents. Le type de micro station dépend de la capacité de traitement des eaux qu’il peut effectuer. Par conséquent, plus il y aura un nombre élevé de personne dans l’habitation, plus la micro station sera de grande taille et plus les travaux seront conséquents.

En bref, lorsque vous venez d’investir dans votre station d’épuration individuelle, il est préférable de vous adresser à une équipe de professionnels qui prendra en charge les travaux d’installation et de terrassement.

Procédure d'installation en fonction de la configuration

installation

A titre indicatif, voici les techniques d'installation d'une micro-station en fonction de son environnement:

Micro-station enterrée

Dimensions de la fouille : Longueur = 2,20 ml , Largeur = 1,20 ml , Hauteur = 1,70 ml sous tuyau d'arrivée.

Procéder à l'excavation, Mettre le fond de fouille de niveau et le recouvrir d'une couche de 10 cm minimum de sable de carrière.

Tasser et descendre la cuve. Si vous ne disposez pas de sable dit « de carrière », (qui durcit naturellement après tassement), vous devez absolument remplacer ce sable par un mélange sec dosé à : 4 sacs de 50 kg de ciment par m3 de sable de remblai.

Vérifier que la cuve est posée de façon parfaitement horizontale et qu'il a été tenu compte du sens (entrée/sortie).

Retirer d'éventuels corps étrangers qui auraient pu tomber dans la cuve.

Avant remblayage, après dépose des couvercles, effectuer un apport initial d'environ 100 litres d'eau dans la micro-station.

Contrôler que la cuve est toujours de niveau. « l'horizontalité est impérative ».

Veiller à ce que le sable de remblayage soit exempt d'éléments tranchants ou pointus.

Remblayer par couches de 20 cm et tasser.

Prendre soin d'équilibrer les niveaux sable/eau au fur et à mesure du remblaiement.

Attention : iI est impératif de remplir simultanément les 2 compartiments de la micro-station.

Avant de terminer le remblaiement final, procéder au branchement des canalisations (PVC de 100 mm) sans forcer sur les tubes entrée/sortie de la station lors de l'emboîtement.

La tuyauterie ne devra pas présenter une pente inférieure à 2 cm/ml.

En aucun cas ne raccorder directement la cuve à l'aide d'un coude à 90°, utiliser 2 coudes à 45°.

Les raccordements seront faits en entrée comme en sortie sur une longueur droite d'un minimum de 1,50 ml.

Achever le remblaiement en prenant soin que les couvercles de la micro-station ne soient jamais en dessous du niveau du sol.

Ils devront dépasser de 15 cm minimum au-dessus du sol fini.

Toutes les précautions devront être prises afin que les eaux pluviales ne puissent s'engager dans la micro-station. - Achever le remblaiement en prenant soin que les couvercles de la micro station dépasseront, installation terminée, de 15 cm le sol fini.

Micro-station hors sol

Dans cette configuration, l'installation devra impérativement :

soit être équipée de notre option cerclage prévue à cet effet,

soit être entourée d'un berceau maçonné d'hauteur égale aux 2/3 de la cuve, la cuve reposant sur 10 cm de sable.

Une épaisseur de 25cm séparera le mur des parois de la cuve.

Le sable utilisé devra avoir les mêmes qualités que pour l'unité enterrée.

En cas de risque de gel prévoir une protection appropriée.

Micro-station installée dans un local

L'endroit ne doit pas communiquer avec l'habitation, les locaux destinés à la vente, à la manutention ou à la conservation de denrées alimentaires.

Le local devra comporter aérations hautes et basses permettant le renouvellement de l'air et doit être suffisamment spacieux pour pouvoir intervenir lors des contrôles et entretiens.

La hauteur disponible sous plafond sera d'au moins 1 ml.

Cas spéciaux

En cas de fil d'effluent d'arrivée trop profond, de présence de nappe phréatique, d'installation dans un sol non stabilisé (rapporté ou argileux)ou d'une pente supérieure à 15% il sera impératif d'exécuter un cuvelage maçonné intégral de l'appareil.

Les murs de ce cuvelage, aux cotes au sol identiques à l'unité installée hors sol, devront dépasser de 10cm minimum la hauteur du sol naturel.

Remblaiement effectué à moins 15cm des ouvertures de la cuve, couler une dalle en béton armé sur toute la surface de la fouille prenant appui sur le haut des murs et sur le sol non remué autour de la fouille. Prévoir les réserves pour les tampons de visite.

Si ces tampons de visite sont à plus de 25cm au-dessus des couvercles de la cuve il faudra couler une dalle de propreté sur le remblai entourant la cuve épaisseur minimum 10cm et sur cette dalle monter des rehausses maçonnées laissant passer l'air en partie haute et supportant les tampons de visite.

Les tampons de visite ne devront jamais être recouverts, être libres d'accès et laisser passer l'air.

Exutoire

Evacuation par le sol:

(épandage souterrain à faible profondeur, tranchée filtrante,…). L'exutoire doit être réalisé suivant les règles de l'art pour permettre une parfaite évacuation des eaux sans risque de colmatage (l'inondation de l'appareil entraînant la perte de la garantie).

Rejet dans la milieu naturel:

Il doit être conforme aux instructions des administrations compétentes (DDASS, Mairies).


La problématique des eaux usées - Historique

Voici en résumé comment l'évolution de l'assainissement a abouti sur cette technologie:

Par le passé, sans possibilité de se raccorder au tout à l’égout, différents systèmes plus ou moins sérieux et efficaces étaient mis en œuvre pour traiter les eaux usées avant leur rejet dans la nature.

Les systèmes et moyens mis en oeuvre, leurs avantages et leurs défauts :

Cela commença par des épandages directs en surface et vidages dans les anfractuosités naturelles du sol qui furent et sont encore les causes de nombreuses pollutions de nappes phréatiques dont l’eau sera pour longtemps impropre à la consommation. De nombreux propriétaires de puits et de forages connaissent le problème.

Les traitements par fosse septique simple avec séparation des eaux ménagères et des eaux vannes apportèrent un réel progrès pour la protection de la nature. Cependant, ce système était compliqué et onéreux car il obligeait à l'installation de :

  • deux canalisations d'écoulement
  • une fosse septique à traitements séparés
  • un bac de retenue des graisses + nettoyages réguliers
  • un tuyau évacuant plus haut que l’habitation les odeurs putrides
  • un pré-filtre de protection + nettoyages réguliers

La suite apporta un nouveau progrès avec le traitement par fosses septiques toutes eaux.

Mais celles-ci n'éliminèrent que la double canalisation tout en obligeant à conserver tous les autres matériels ; plus les dépenses pour les tranchées, les excavations, les évacuations des terres et le coût des réparations des dégâts occasionnés par les engins de terrassement.

Enfin, un nouveau système de traitement individuel de toutes les eaux usées, modèle réduit du principe de fonctionnement des centrales urbaines, arriva sur le marché:

Plus compacte que les fosses toutes eaux, nécessitant beaucoup moins de travaux d'installation et d'entretiens: la micro-station d'épuration.

Fabricants


Voici la liste des professionnels de l'assainissement non-collectif, fabricants français de fosses septiques en plastique ou béton ou de microstations d'épuration:


SIMOP
simop.fr
10 rue Richedoux
50480 SAINTE-MERE-EGLISE
Tel : 02.33.95.88.00

SEBICO
sebico.fr
36 à 40 rue Jean Allemane
93430 Villetaneuse
Tel : 01.49.71.85.11

SOTRALENTZ
sotralentz.com
3 rue de Bettwiller – B.P. 10028
67320 DRULINGEN
Tel : 03.88.01.68.00

STRADAL
stradal.fr
47 Avenue des Genottes « Le Cérame »  BP 98318
95803 CERGY PONTOISE
06.85.82.48.35

TRICEL
tricel.fr
17 avenue de la Naurais-Bachaud
86530 Naintré
Tel : 05.49.93.93.60

PREMIER TECH APC
premiertech.com/global/fr/
ZA du Doslet
35430 Chateauneuf d'Ille et Vilaine
Tél : 02.99.58.45.55

STOC ENVIRONNEMENT
stoc-environnement.fr
90-135 Impasse du Chasselas
83210 La Farlède
Tel : 04.94.27.87.27

NEVE ENVIRONNEMENT
neve.fr
Produits
ZA du Pré St Germain
71250 CLUNY
Tél. : 03.85.59.82.30

NDG EAU
ndgeau.com
14 route de Staelenbrugghe
59284 Pitgam
Tél : 03.28.62.13.33

SAINT DIZIER ENVIRONNEMENT
saintdizierenvironnement.eu
Rue Gay Lussac
59147 GONDECOURT
Tél. : 03 28 55 25 10